Euratechnologies Lille
06 27 87 02 77
benjamin @ feedodo.com

ManoMano étend les services logistiques (Mano Fulfillment : Bingo) à tous ces vendeurs !

ManoMano

Le spécialiste français du bricolage sur internet propose aux marchands présents sur sa place de marché d’utiliser son service de logistique et d’après-vente en Espagne.

Petit à petit, ManoMano parcourt le chemin pour devenir « le géant du e-commerce européen » qu’il ambitionne d’être. Le site français de bricolage et de jardinage poursuit son développement à l’international.

ManoMano vient d’ouvrir un premier entrepôt en Espagne. Il s’agit d’un entrepôt dédié à la logistique pour les marchands qui utilisent sa marketplace afin de commercialiser leurs produits. Jusqu’à présent, et depuis octobre 2018, son service logistique Mano Fulfillment n’était disponible qu’en France. ManoMano le déploie désormais en Espagne.

200 à 300 millions d’euros de volume d’affaires pour les marchands

Au travers de ce service, le site prend en charge l’intégralité de la gestion logistique des vendeurs tiers. « Le stockage, la préparation des commandes et leurs expéditions, ainsi que le service après-vente sont assurés par la plateforme » précise ManoMano, et ce pour les produits jusqu’à 500 kg.

L’entreprise promet surtout aux marchands de « dynamiser » leur croissance. D’ici la fin de 2020, ManoMano prévoit pour ces acteurs un volume d’affaires de 200 et 300 millions d’euros, en dehors de leur pays d’origine.

Pour inciter de nouveaux marchands à exploiter son service de logistique et sa place de marché, l’e-commerçant souligne le gain en termes de visibilité. Les produits des clients de Mano Fulfillment sont mis en avant sous le label *Bingo sur ManoMano.fr.

Quant au choix de l’Espagne, il s’explique par la dynamique de ManoMano dans ce pays. L’e-commerçant annonce 34 millions d’euros de volume de vente dans le pays en 2018 et une croissance à trois chiffres.

ManoMano réalise désormais le tiers de son chiffre d’affaires hors de l’hexagone. Le site e-commerce a levé 110 millions d’euros en avril dernier afin notamment de financer son développement à l’international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer