Euratechnologies Lille
06 27 87 02 77
benjamin @ feedodo.com

Comment Amazon nous rend dépendants… en tant que consommateur.

Fulfillment by Amazon Donations

Depuis le lancement d’Amazon.fr en août 2000, l’enseigne a imposé sa loi dans le monde du livre et de l’édition. La chose est connue des professionnels et du grand public, l’abondante littérature à lire sur la question en témoigne. Ce qui est moins connu du commun des mortels et dont il va être question dans le présent article, c’est la subtile stratégie du géant pour investir à peu près tous les secteurs qui soient“Pas un jour ne passe sans que la pieuvre Amazon ne déploie un nouveau tentacule, prêt à secouer une industrie entière, voire la couler”, écrit le journaliste Benoît Berthelot, auteur de l’ouvrage Le Monde selon Amazon.

Publié au Cherche Midi en août dernier, cette plongée à la première personne en “Amazonie” a suscité une prise de conscience chez ses lecteurs, confie Benoît Berthelot : “Le point commun dans les réactions de beaucoup de lecteurs du livre, qu’ils soient au fait des nouvelles technologies ou pas, est qu’ils n’avaient pas réalisé à quel point Amazon n’est pas seulement un site de e-commerce, mais a un très grand nombre d’activités (…) complètement invisibles pour eux.”

La “pieuvre Amazon” a su s’immiscer partout. Le libraire en ligne fondé aux Etats-Unis il y a 25 ans est devenu un empire niché dans toutes les strates de notre intimité, grâce à une offre de services pléthorique. Il est un “everything store” qui a “l’obsession du client” selon la formule chère à son fondateur Jeff Bezos, mais pas que. Un peu comme le journaliste Benjamin Carle, qui avait essayé de vivre un an en achetant du 100% français et en avait tiré un documentaire, on pourrait tenter la maison 100% Amazon.

Dans les rêves de Jeff Bezos, le matin au réveil, le consommateur demande à son assistant vocal Alexa de lancer un livre audio sur Audible tout en enfilant un sweat à capuche Goodthreads (la marque de vêtements d’Amazon) pour ensuite commander un panier de légumes bio sur Amazon.fr, livrable avant l’heure du déjeuner grâce au service de livraison accéléré Prime now. L’après-midi, ce même consommateur écouterait la dernière chanson à la mode sur Amazon Music tout en consultant ses photos d’anniversaire stockées sur le cloud d’Amazon alias AWS (Amazon Web Services), avant d’enchaîner sur la dernière production d’Amazon studios disponible sur Amazon Prime Video, sans oublier d’acheter cet objectif photo introuvable en magasin mais disponible sur la plateforme Marketplace, agrégateur de vendeurs indépendants géré par Amazon. Et bientôt, ce consommateur disposera pourquoi pas d’un compte bancaire et d’une assurance chez Amazon. Il y a aussi la liseuse Kindle, les supermarchés Amazon sans caissiers aux États-Unis, les casiers Amazon pour retirer ses colis… Bref, n’en jetons plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer