Euratechnologies Lille
06 27 87 02 77
benjamin @ feedodo.com

Carrefour ouvre sa propre marketplace dans le secteur alimentaire

Carrefour

Carrefour vient d’annoncer la création d’un marché alimentaire disponible sur son site Internet. Elle entend ainsi fédérer plus d’une centaine de seller et espère commercialiser plus de 100 000 références d’ici fin 2020. Il compléterait ce qui est déjà à la disposition des internautes.

Pour développer son propre marché, Carrefour a travaillé avec Mirakl, le spécialiste dans ce domaine. Cette startup avait déjà fait ses preuves récemment en créant la place de marché La Poste. Carrefour est actuellement l’un des premiers en France à lancer une épicerie. Ils sont en effet rares, mais on peut notamment citer Epicery, acheté en 2017 et dont Monoprix propose des références destinées aux revendeurs locaux.

Cette place de marché est disponible depuis début juin. Cela permet “d’augmenter l’offre du site Carrefour.fr en proposant des produits complémentaires dont la rugosité commerciale correspond aux tendances observées chez les clients du e-commerce: bio, naturel, santé, épicerie fine, régional / monde des produits locaux, des offres “gratuites” (sans gluten, sans sel, etc.) “, a expliqué un représentant du groupe, préférant des produits qui complètent sa gamme classique.

Un nouveau marché alimentaire qui pourrait devenir indispensable !


Il y a deux avantages: Le client a accès à plus de références et bénéficie d’une gamme plus étendue. Carrefour, à son tour, peut capter un grand nombre de fournisseurs, qui bénéficieront de la très grande quantité de trafic de données et espèrent devenir une référence en matière de sélection de produits. Cette stratégie d’offrir une large gamme de produits est une victoire pour tous les acteurs car elle crée l’habitude de visiter le consommateur qui se trouve dans les principaux marchés tels qu’Amazon ou Cdiscount. Cela crée également une attractivité pour les e-demandeurs qui souhaitent bénéficier du meilleur engagement pour vendre leurs produits.

Si Carrefour fait cet exploit, il pourrait devenir un marché alimentaire indispensable. Carrefour souhaitait devenir le leader du marché numérique dès 2018 avec un plan de transformation numérique complet.

“Afin de répondre aux besoins des consommateurs, l’ensemble de l’écosystème Carrefour a été modifié au cours des deux dernières années pour favoriser le changement alimentaire et garantir à tous nos clients les solutions numériques qui simplifient le quotidien des Français En tant que premier magasin d’alimentation à proposer une offre aussi ambitieuse, notre objectif est de devenir le site de commerce électronique de référence pour nos clients, marquant une nouvelle étape dans la transformation de nos solutions omnicanales », a déclaré Élodie Perthuisot, e- Directeur Commerce et Marketing chez Carrefour France.

Avec cette nouvelle place de marché, c’est une étape importante pour donner au groupe Carrefour l’accès à cet endroit. L’avenir nous montrera si cette stratégie est un succès durable pour lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.