Euratechnologies Lille
06 27 87 02 77
benjamin @ feedodo.com

Arte retrace la fulgurante ascension d’Amazon avec l’irrésistible ascension d’Amazon !

Amazon

Créé en 1994, le géant du commerce et services en ligne Amazon fait partie des Gafam, aux côtés de Google, Apple, Facebook et Microsoft. L’irrésistible ascension d’Amazon, diffusé ce mardi soir sur Arte, raconte sa croissance exponentielle.

L’homme le plus riche du monde

La saison 2 de la série The Marvelous Mrs Maisel, aux deux Golden Globe, est disponible sur le site de streaming vidéo et audio d’Amazon. En attendant, Arte s’intéresse à la démarche hégémonique de la multinationale. En octobre dernier, Jeff Bezos, son fondateur, a détrôné Bill Gates en devenant l’homme le plus riche du monde, selon le classement du magazine Forbes, avec une fortune estimée à 112 milliards de dollars. Vice-président d’un fonds spéculatif chez David E. Shaw, génie de la finance et premier incubateur d’internet au monde, Jeff Bezos abandonne Wall Street et son salaire mirobolant pour repartir de zéro à Seattle en créant la première librairie en ligne en 1994. Brad Stone, journaliste économique se souvient : « Il avait installé son entreprise dans le garage. À chaque fois qu’une vente se faisait, une cloche sonnait ! »

Une commande traitée en moins de quinze minutes

Puis dans les années 90, les investisseurs fascinés par l’histoire de Bezos capitalisent amazon.com à hauteur d’un milliard de dollars. On pense qu’il expédierait aujourd’hui 1,2 milliard de colis rien qu’aux États-Unis. Marc Wulfraat, expert logistique explique : « Une commande est traitée en moins de quinze minutes. C’est comme ça pour des centaines de milliards d’articles dans des centaines de bâtiments à travers le monde. Les centres de tri représentent l’équivalent de cinq Central Park et demi ».

Katherine Mangu-Ward, rédactrice en chef du magazine Reason reconnaît : « Certains critiquent le côté pratique et le confort que représente le fait de trouver ce que l’on veut quand on le veut, sans avoir à courir. Pourtant, on tape, on trouve ».

 Intelligence artificielle et course à l’espace avec Blue Origin

Le documentaire s’intéresse aussi au modèle d’Amazon Web Services, géré par une intelligence artificielle, qui permet d’anticiper les besoins des consommateurs. Amazon gère aujourd’hui les services publics du Royaume-Uni et a pour partenaire la CIA et Netflix. Les data, la publicité et bientôt le marché de la santé, rien ne résiste à Amazon. Mais sa situation monopolistique redessine la société, lentement mais sûrement. Amazon, réinvestissant systématiquement son argent pour grandir, ne paie pas d’impôt alors qu’elle utilise largement les infrastructures publiques. En Chine, elle se heurte à la concurrence du site alibaba.com et, en Europe, à un attachement à la souveraineté des États qui n’entendent pas laisser croître sans contrôle les Gafam.

Qu’importe, Jeff Bezos a déjà la tête dans les étoiles avec le projet Blue Origin, pour coloniser l’espace, clé de survie pour les générations futures…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.