Euratechnologies Lille
06 27 87 02 77
benjamin @ feedodo.com

Amazon : une contribution positive à l’économie française

Fulfillment by Amazon Donations

La France est essentielle à Amazon. Depuis deux décennies, Amazon à noué une relation forte avec des dizaines de millions de clients qui nous font confiance au quotidien. Pour mieux les servir, Amazon a investi plus de 9,2 milliards d’euros dans ses activités françaises entre 2010 et 2019. Ce chiffre comprend à la fois la construction de nouvelles infrastructures et des dépenses de fonctionnement, dont font partie les salaires des collaborateurs. Ces deux éléments sont importants puisqu’ils contribuent tous deux à la croissance de l’économie française. L’institut Keystone estime que les investissements d’Amazon ont contribué au PIB de la France à hauteur de 13,5 milliards d’euros.

Grâce à ces investissements, Amazon est devenu l’un des principaux créateurs d’emplois en France. Au total, Amazon est ainsi à l’origine de plus de 130 000 emplois répartis sur l’ensemble du territoire Français. 9 300 collaborateurs en CDI à la fin de 2019 répartis dans les bureaux de Clichy, les infrastructures AWS, et les sites logistiques (centres de distribution et agences de livraison). Aux emplois directs s’ajoutent des dizaines de milliers d’emplois indirects créés en France grâce à l’activité d’Amazon. Toujours selon Keystone, les entreprises qui font partie de la chaîne d’approvisionnement – notamment dans les secteurs de la construction, des transports et des services aux entreprises – ont créé plus de 110 000 emplois supplémentaires en France. Par ailleurs, les PME et les entrepreneurs qui recourent aux technologies, aux services et au réseau logistique pour développer leur activité, notamment en vendant leurs produits sur Amazon, ont créé plus de 13 000 emplois supplémentaires.

A l’occasion de l’ouverture de nouveau centre de distribution à Senlis, le 14 octobre, le sénateur Jérôme Bascher a ainsi déclaré : « C’est une fierté qu’une entreprise emblématique de l’économie du XXIème siècle, ait choisi Senlis et ses 2000 ans d’histoire. Amazon représente aussi un gisement d’emplois qu’il convient de faire prospérer dans cette zone d’activité idéalement placée ».

La contribution à la croissance des PME françaises et à l’aménagement du territoire

Dès sa création, et plus particulièrement depuis l’ouverture de son site aux vendeurs partenaires, Amazon n’a cessé d’innover pour proposer des services et des fonctionnalités en faveur d’une économie responsable, qui profite aux PME comme aux grandes entreprises sur l’ensemble du territoire.

« Cessons d’opposer e-commerce et commerce physique. Le digital peut être un réel atout pour les commerçants de proximité. L’expérience du confinement a accéléré la transformation des usages et prouvé l’utilité économique et sociale du numérique. Nos études montrent que les commerces physiques qui ont développé un service de vente en ligne observent un impact positif sur leur activité », souligne Marc Lolivier, délégué général de la Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance (Fevad)

L’activité offre ainsi des opportunités de croissance aux milliers de petites et moyennes entreprises (PME) basées en France qui utilisent les outils et services qu’Amazon développe pour vendre ses produits dans les boutiques en ligne à travers le monde. Environ 70% de ces entreprises exportent vers des clients du monde entier et, rien qu’en 2019, elles ont exporté pour plus de 350 millions d’euros via Amazon.

« Nous travaillons avec Amazon depuis plus de 10 ans et la preuve est désormais faite qu’à chaque fois qu’un nouveau service est mis en place, nous augmentons notre chiffre d’affaires. Depuis que nous avons rejoint Amazon Business, le panier moyen a augmenté de 52% pour la France et de l’ordre de 40% pour les autres pays européens, » souligne Christophe Fortin, Dirigeant d’Univers Photo, revendeur de grandes marques d’appareils installé à Blois.

Nombre de ces petits commerçants et entrepreneurs sont situés en dehors de Paris et de l’Ile-de-France, dans des régions telles que l’Auvergne-Rhône-Alpes, l’Occitanie, le Grand-Est ou le Centre-Val de Loire où se situe notre premier site. Depuis l’ouverture du premier entrepôt en France à Saran, près d’Orléans, ses investissements en Centre-Val de Loire, estimés à plus de 400 millions d’euros, ont permis de créer plus de 18 500 emplois dans la région selon les conclusions de Keystone. Comment travailler avec Amazon ?, comment une PME pour développer son offre sur Amazon ?

Pour accélérer le développement des entreprises françaises, Amazon vient de leur dédier une nouvelle boutique, La boutique des entreprises Françaises, imaginée pour les clients désireux d’acheter exclusivement auprès d’entreprises françaises. Au travers de vidéos et d’offres originales, les clients peuvent non seulement découvrir les produits de nos artisans, startups, innovateurs, petites et moyennes entreprises mais aussi participer activement au dynamisme du tissu économique français.

Par ailleurs, l’activité d’Amazon ne contribue pas uniquement à l’essor des artisans et entreprises qui vendent sur le site. Nous alimentons aussi l’activité de nombreuses TPE et PME de services en France. L’aventure de Ansamble en est un exemple parmi tant d’autres : « En 2016, nous avons commencé à travailler avec Amazon pour développer une solution de restauration pour leur site de Saran. Pour satisfaire leurs 1500 employés sur place, nous proposons des repas cuisinés maison, à partir de produits frais, locaux et de saison. Notre collaboration s’est développée au fil des années et aujourd’hui Amazon est devenu un contributeur majeur à notre développement: nous fournissons désormais nos services de restauration dans 4 sites logistiques Amazon en France, et employons une quarantaine de personnes qui travaillent spécifiquement sur notre partenariat avec Amazon », préciseDominique RAUT, Directeur Grand compte de l’entreprise.

Enfin, notre contribution à l’économie française est aussi une contribution à la réduction de la fracture territoriale, non seulement parce que nous créons plus d’emplois en province qu’en région parisienne, mais aussi parce que nous offrons aux habitants des zones rurales une sélection de produits et des prix identiques à ceux proposés en zone urbaine, malgré les différences de coût d’acheminement.

La contribution au financement des services publics et du modèle social français en 2019

À mesure que ses recrutements et son activité en France se développent, Amazon apporte une participation croissante au financement des services publics et du modèle social français. Les prélèvements obligatoires que nous versons aux collectivités publiques et organismes de sécurité sociale au titre de nos activités en France se répartissent en deux catégories :

· Les impôts, cotisations et taxes dont Amazon est directement redevable. Ils incluent en particulier l’impôt sur les sociétés, les impôts locaux (CFE, CVAE…), la taxe sur les services numériques, ou encore les cotisations sociales patronales ;
· Les impôts, contributions et taxes que nous collectons auprès de nos clients, de nos collaborateurs et d’autres tiers puis reversons au Trésor Public ou aux organismes sociaux. Ces derniers comprennent notamment la TVA et les cotisations sociales salariales, ainsi que la CSG et la CRDS.

Il est important d’adopter une vision d’ensemble car se focaliser uniquement sur un élément de la fiscalité, tel l’impôt sur les sociétés qui selon une étude récente de l’OCDE représente 4 % environ des recettes fiscales en France, ne donne qu’une vision tronquée de la contribution fiscale des entreprises.

Ces précisions étant apportées, Amazon fait aujourd’hui le choix, comme il l’avait déjà fait l’an dernier, de rendre publics les montants de chiffre d’affaires et de prélèvements obligatoires correspondant à l’ensemble des activités françaises d’Amazon. Pour 2019 :
· le chiffre d’affaires total d’Amazon en France a atteint environ 5,7 milliards d’euros (2018 : environ 4,5 milliards d’euros) ;
· les prélèvements obligatoires liés aux activités d’Amazon en France se sont élevés à plus de 420 millions d’euros (2018 : 250 millions d’euros), dont plus de 230 millions d’euros (2018 : 150 millions d’euros) correspondent à des prélèvements directs (impôt sur les sociétés, cotisations patronales, impôts locaux, etc.).

La contribution d’Amazon au financement des services publics et du modèle social français se chiffre donc en centaines de millions d’euros chaque année.

Chiffre amazon 2020

La contribution à la protection de l’environnement

Aujourd’hui, l’ambition d’Amazon est aussi de faire de la protection de l’environnement l’un des éléments qui définissent Amazon. En 2019, Amazon est devenu le premier signataire de The Climate Pledge, un engagement à atteindre la neutralité carbone d’ici 2040, soit dix ans avant l’objectif fixé par l’Accord de Paris. Pour ce faire, Amazo s’appuit sur sa capacité d’innovation et sur des transformations opérationnelles destinées à améliorer notre efficacité énergétique, à recourir davantage aux énergies renouvelables (100 % d’ici 2025, cinq ans plus tôt que prévu), ainsi qu’à réduire sa consommation de matériaux et nos émissions de gaz à effet de serre. Il a également investi dans une flotte de 100 000 véhicules de livraison entièrement électriques – la plus importante commande de tels véhicules jamais passée dans le monde – et consacré 100 millions de dollars à des projets de reforestation et de préservation des espaces naturels à travers le monde.

Amazon a en outre annoncé la création du fonds d’investissement mondial Climate Pledge Fund, voué à accélérer le développement d’innovations tournées vers une économie sobre en carbone. Ce fonds de capital-risque, doté d’un montant initial de 2 milliards de dollars, soutiendra des entreprises visionnaires dont les produits et services faciliteront la transition vers une économie sobre en carbone.

En France, il est en mesure de réduire l’empreinte au sol de nos bâtiments. Son site de Brétigny-sur-Orge est construit sur une surface au sol de 50 000 m². Le bâtiment de 3 étages permet un stockage trois fois supérieur, permettant ainsi de réduire l’occupation des terres. Avec son site à Senlis, nous inaugurons également une nouvelle génération de centres de distribution intégrant les dernières avancées en termes d’efficacité énergétique et d’utilisation responsable des ressources.

Amazon introduit également des initiatives d’emballages durables axées sur la réduction des déchets. Il évalue un certain nombre d’options de livraison pour livrer les colis aux clients de manière durable en France et travaillons également en étroite collaboration avec nos partenaires de services de livraison sur la réduction de l’empreinte carbone du « dernier kilomètre ». Dans certains centres urbains tels qu’Annecy, Lille, Montpellier et Toulouse, Amazon effectue d’ores et déjà des livraisons en véhicules électriques. Il prévoie d’étendre sa capacité de chargement électrique dans les prochains mois avec l’installation de centaines de bornes de recharge utilisables par ses salariés et par ses chauffeurs dans ses stations de livraison.

Chiffre Amazon 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.