Euratechnologies Lille
+627870277
benjamin @ feedodo.com

Amazon Business se dote de nouvelles fonctionnalités pour s’emparer du marché du e-commerce en B2B

Un an après son lancement en France, Amazon Business, la marketplace B2B du géant américain, se dote de nouvelles fonctionnalités destinées à améliorer l’expérience de ses utilisateurs et à doper son adoption sur un marché encore discret mais très prometteur.

Plus discret que le marché e-commerce B2C, celui du e-commerce B2B s’avère particulièrement prometteur. En 2020, il devrait représenter deux fois la taille du marché e-commerce B2C aux Etats-Unis, selon une étude du cabinet Forrester. Afin de s’en emparer, les marketplaces se doivent d’offrir aux professionnels une expérience utilisateur aussi fluide que celle dont ils bénéficient en tant que particuliers.


A cette fin, un an après son lancement en France en février dernier, Amazon Business, le service d’e-commerce B2B du géant américain, qui propose à ce jour plus de 250 millions de produits non stratégiques (ceux d’Amazon.fr inclus) aux entreprises, vient d’annoncer le développement de nouvelles fonctionnalités. “Nous nous efforçons d’établir un nouveau standard en matière de commerce électronique B2B pour nos clients et sommes constamment à la recherche de nouveaux moyens d’innover”, annonce Amélie Véron, responsable d’Amazon Business France.

DES CIRCUITS DE VALIDATION MULTI-NIVEAUX

Afin de moderniser la fonction d’achat, la firme de Jeff Bezos a introduit des circuits de validation multi-niveaux permettant de gérer des validations à périmètres d’autorités variables et de choisir parmi plusieurs responsables d’un même niveau. Concrètement, “une même commande peut être approuvée et lancée par plusieurs personnes de même niveau hiérarchique. Lorsque un salarié souhaite acheter un produit, les référents reçoivent une alerte et le premier en mesure de la traiter la valide d’un clic via son ordinateur ou son smartphone. Cela permet de réduire le délai de commande”, explique Amélie Véron à L’Usine Digitale.


“On peut également affiner les process pour certains achats particuliers. Par exemple, le manager direct pourra valider toutes les commandes excepté celles liées à l’informatique, car les produits, plus complexes, nécessitent un aval de la DSI. Dans ce cas, dès que le produit souhaité entrera dans cette catégorie, le workflow de validation sera directement envoyé au département informatique de la société”, ajoute-t-elle. Autant de nouvelles fonctionnalités qui permettent de réduire le délai entre la validation de l’achat et la livraison du produit tout en respectant les politiques internes.

UNE AUTHENTIFICATION CENTRALISÉE

Autre nouveauté : l’authentification centralisée Single Sign on. “L’utilisateur n’a plus à se créer une nouvelle adresse et un mot de passe pour accéder à Amazon Business. Il lui suffit désormais d’utiliser ses identifiants professionnels. Ceux qu’il utilise dans son entreprise pour se logger à Windows par exemple”, détaille Amélie Véron. De quoi fluidifier l’expérience utilisateur, tout en conservant un niveau de sécurité élevé. “Comme ce login est lié au système de l’entreprise, côté back office, il n’y aura pas à demander un renouvellement d’adresse à l’administrateur si le salarié change d’unité. Et s’il quitte l’entreprise, son compte sera automatiquement fermé”, poursuit la responsable.

DES FACTURES SPÉCIFIQUES ADAPTÉES AUX ENTREPRISES

Enfin, Amazon permet, dans cette version augmentée, d’émettre des factures adaptées aux besoins spécifiques des entreprises en incluant dans chacune d’elles des données particulières telles le code projet, le centre de coût ou le numéro de commande… afin de faciliter le traitement comptable. Des informations qui apparaîtront aussi dans les rapports d’achats pour simplifier l’analyse des dépenses.

Aujourd’hui, plus de 50% des entreprises du CAC 40 ont déjà eu recours à Amazon Business pour gérer des achats non stratégiques. Mais le service s’adresse également aux TPE-PME. Déployé au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, au Japon, en Inde, en Italie et en Espagne, Amazon business leur permet de développer leurs activités et d’étendre leur zone de chalandise. Elles peuvent également s’attirer de nouveaux clients en appliquant des réductions proportionnelles à l’achat ou en élaborant des offres commerciales exclusives pour leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer